Ma vie de courgette

Un titre original et accrocheur, des prix dans tous les sens, une vraie identité visuelle du stop-motion: ce film avait tout pour me tenter. J’ai été bouleversé.

On a rarement aussi bien confronté la naïveté de l’enfance aux horreurs de la vie, l’animation permettant une gravité « détachée » qui pèse moins sur le spectateur qu’un film comme Polisse par exemple.

La simplicité de l’histoire et la justesse des dialogues font que l’on attend pas de rebondissement narratif, on se laisse porter par ce conte des temps modernes incarné par des bonshommes à grosses têtes.

Les enfants qui donnent leurs voix aux personnages sont parfaits, et l’on sent d’ailleurs bien le travail qui a consisté à les faire enregistrer en présence des « marionnettes » et de leurs animateurs; Michel Vuillermoz prête sa voix au policier le plus gentil de l’histoire, choix idéal.

 

Je garantis qu’à peu près 80% des spectateurs coulent une larme à la fin; le générique final offrant une magnifique reprise de Le vent nous portera (par Sophie Hunger), cette larmichette vous suivra un bon moment après être sorti de la salle.

Foncez-y ! Vive l’animation française !

ma_vie_de_courgette



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s