War Dogs

Une bonne grosse comédie de Todd Phillips (Starsky et Hutch, la saga Very Bad Trip) avec Jonah Hill, déjà un spécialiste, et Miles Teller, qui débute dans le genre, cela donnait envie ! Au final ce n’est pas tant un film comique qu’une histoire trop grosse pour être vraie, comme seuls les Etats-Unis le permettent…pour qu’Hollywood la récupère !

Evidemment on rigole de temps en temps, entre le surréaliste des situations et le rire stupide qu’a créé Jonah Hill pour son personnage, mais ce n’est pas l’impression générale que laisse le film. On s’en souviendra plutôt comme d’un film à la Loup de Wall Street, ou des gens ordinaires trouvent la faille dans le système pour s’en mettre plein les fouilles jusqu’à ce que ledit système les rattrape. Généralement ce genre d’histoire fait du bien.

Les ingrédients sont à la hauteur de la recette: Jonah Hill élargit un peu sa palette avec un rôle n’étant pas que comique, ce qu’il n’a pas proposé depuis Cyrus en 2010; Miles Teller assure proprement le rôle du personnage principal et narrateur; Bradley Cooper retrouve le réalisateur pour la quatrième reprise dans un petit rôle amusant; enfin l’exotique Ana de Armas (qui nous avait déjà envoûté dans Knock Knock d’Eli Roth) assume à elle seule et avec brio la caution sexy du film.

 

Ajoutez à tout cela une soundtrack des plus délicieuses (Wolfmother, qu’on adore, et même Behind blue eyes de The Who !), et vous obtenez un bon moment !

war-dogs-pic-1



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s