Dans le noir

Le réalisateur d’un petit court-métrage d’horreur se voit porté sur le grand écran par le pape de l’horreur au XXIème siècle, James Wan (Saw, Insidious, Conjuring), et produit par la Warner qui fait une promotion monstre notamment sur les réseaux sociaux…je suis curieux ! Et pourtant je regrette toujours ce genre de film, une fois seul dans mon lit le soir…

Et bien là j’ai eu des regrets dès le début ! Ce film utilise des effets vus et revus sans aucun panache (contrairement à un film comme Sinister, qui avait réussi le miracle de faire du neuf avec de vieilles recettes), le tout reposant sur un scénario que je qualifierai de « semi-original »: semi car sont bien présents les classiques du genre (petite fille maltraitée qui vient hanter tout le monde, enfant d’une famille déchirée au milieu de la tourmente, grande maison vide, etc), mais avec un léger twist pas désagréable (vous verrez bien).

On notera que le film rentre direct dans le vif du sujet, qu’il propose un ou deux beaux effets visuels (on pense notamment à la scène du flingue) et une scène bien marrante/flippante où tout le monde rit et applaudit pour relâcher un peu des sphincters mis à rude épreuve.

 

En bref un film dont personne ne se souviendra, donc passez votre chemin à moins d’être un fan du genre.

PS: sympa ce titre espagnol !

lights_out_ver2



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s