Dernier train pour Busan

On a tous un ami qui s’appelle Pierre. Le mien voit beaucoup de films, c’est même presque son métier à ce salaud. Alors, même si nos goûts cinématographiques sont souvent opposés (sauf pour Suicide Squad, merde unanime), quand il me dit que LE film à voir s’intitule Dernier train pour Busan: je ne réfléchis pas.

En tout état de cause il faut avouer que, Pierre ou pas Pierre, ce film intrigue: un zombie movie coréen qui se passe dans un train, sélectionné hors compétition à Cannes et surtout distribué (en VO !) en France à grande échelle, ce n’est pas courant !

Et il tient toutes ses promesses: la situation part extrêmement vite en cacahuètes et la contamination est massive; à l’image du Snowpiercer, le train dans lequel se trouvent les protagonistes est le seul bastion de survie « humaine ». La géographie de celui-ci est exploitée au mieux, les compartiments permettant une segmentation salvatrice et tous les petits recoins étant bons pour se cacher. Pour un premier long-métrage en prises de vue réelles, on dit chapeau.

Seul bémol, bien faible rassurez-vous, les grands standards du genre sont bel et bien présents: le méchant homme d’affaire qui ne pense qu’à lui, le couple avec femme enceinte et mari héroïque, et même le clodo chelou dont on ne sait pas ce qu’il fait là. Les deux héros sont un père et sa fille, le premier travaillant trop et ne passant jamais de temps avec la seconde…bla bla bla. Le message pro-entraide et anticapitalisme est un peu redondant à la longue mais on s’en contente tant la tension monte efficacement et le bastonnage de zombies coréens est jouissif.

Côté casting: le héros est ultra beau gosse et surtout ultra européen, normal quand on sait qu’il est à l ‘origine mannequin; la petite fille est adorable. Eh vous attendiez quoi, je ne connais pas un seul acteur coréen moi !

La fin est toute belle et poétique, on adore.

 

En bref un excellent divertissement, qui renouvelle un genre du zombie movie où les réalisateurs et surtout les scénaristes s’étaient un peu endormi !

PS: le train, un peu héros du film malgré lui, est français Messieurs Dames !

Train-to-Busan_poster_goldposter_com_1.jpg@0o_0l_800w_80q


One Comment on “Dernier train pour Busan”

  1. […] ! Je n’avais pas vu un vrai bon film, hors animation, depuis Dernier train pour Busan…c’est vous dire ! Ils sont décidément bons ces […]

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s