Ils sont partout

Un film à sketches sur les juifs, il fallait oser. Littéralement, car de nos jours les blagues couillues se font rares…il est bien loin le Pierre Desproges. Et en même temps la ligne de l’acceptable sur certains sujets peut être extrêmement fine. Toujours est-il que l’avant-première de ce film attendu se tenait hier à Paris, avec une partie du casting et surtout tout le gratin du Cinéma français (Thomas Langmann,  Christian Valsamidis, etc).

Ce film est une suite de sketches reliés par un fil rouge constitué de la psychothérapie d’Yvan Attal (lui-même, il parle ouvertement de sa vie et de sa femme, notamment) qui est obsédé par les juifs… Les sketches sont très inégaux, c’est inhérent au genre, mais certains sont vraiment excellents et relèvent l’ensemble.

On pense notamment à celui où Gilles Lellouche incarne un agent du Mossad envoyé dans le passé pour tuer la haine des juifs avant qu’elle n’apparaisse, où celui où Benoît Poelvoorde incarne un dirigeant du FN…juif. D’autres, comme le sketch final ou celui avec François Damiens et Popeck, sont à part: celui avec l’humoriste au chapeau melon est bouleversant d’émotion. Le sketch de Dany Boon et Marthe Villalonga (exceptionnelle !) est complètement dévasté par la contre-performance de Charlotte Gainsbourg, qui ne sait tout simplement pas jouer la grosse beauf white trash qui mâche bêtement son chewing-gum.

On regrettera peut-être également le sérieux que prend parfois le propos, notamment une fin avec Attal en face caméra qui philosophe (bien que le discours soit juste).

 

Ce qu’il faut retenir c’est que le pari est réussi: un film sur le juifs qui n’est ni clivant en ne proposant que des inside jokes pour feuj, ni choquant avec des blagues trop « border ». C’est juste…une bonne tranche de rire.

046737.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx


One Comment on “Ils sont partout”

  1. […] bêtement; et enfin Charlotte Gainsbourg n’a rien à faire là, un peu comme dans Ils sont partout. Notre Jeff international est fidèle à lui-même, c’est-à-dire brillant dans ses cinq ou […]

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s