The Revenant

Si on me dit que Alejandro Gonzalez Iñárritu, Oscar 2015 du meilleur réalisateur pour Birdman, réalise un nouveau film avec Leo DiCaprio et Tom Hardy: ça me botte déjà, de base. Si on me dit qu’en plus c’est une adaptation de la folle histoire d’un trappeur (Hugh Glass) ayant survécu à un grizzly, le tout tourné dans les grands espaces du Canada avec ce génie d’Emmanuel Lubezki (Rencontre avec Joe Black, Ali, Le nouveau monde, The tree of life, Gravity, Birdman; wow…) derrière la caméra: ça y est, je suis hystérique.

Mon Dieu que la déception eût pu être grande…mais il n’en est rien.

Le premier acteur du film, et ce grâce au génie précité, ce sont bel et bien les paysages: on est pris par le grand froid, les grands espaces, à tel point que j’ai un instant cru à un format Imax. En effet ce film est avant tout un hommage à l’Amérique du Nord et aux courageux (fous ?) trappeurs du XIXème siècle.

Son deuxième acteur, celui dont on parle le plus en cette période d’Oscars, c’est bien entendu Monsieur Leo. Empli de respect pour son immense carrière et fan absolu d’au moins quatre de ses films, je n’en ai jamais été pour autant une de ses groupies; a fortiori après deux films que je n’ai pas apprécié, à savoir Gatsby le magnifique et Le loup de Wall Street. Mais là les gars nous parlons d’une performance au bord de l’hypothermie à chaque instant (et ça se voit !) et où le risque d’en faire trop n’est jamais trop loin, d’un sacrifice d’acteur absolu, en somme du rôle d’une vie. En témoigne le plan final, sublime, qui dit clairement: « si tu ne me donnes pas l’Oscar je ne comprends plus rien à rien ». Moi mon petit Leo, je te le donne sans discuter.

Côté seconds rôles: excellent choix que celui de Tom Hardy, que l’on prend plaisir à voir jouer le gros méchant avec beaucoup de justesse; j’adore le choix de Domhnall Gleeson dans le rôle du capitaine, qui prend décidément du galon ces derniers temps.

Ce film est une énorme claque, et ce très vite avec la première bataille que l’on vit à fond en plan-séquence; mais surtout avec la scène du grizzly qui m’a, et c’est je pense la première fois de ma vie que cela m’arrive, littéralement coupé la respiration. Je ne l’ai réalisé qu’après une dizaine de secondes, me donnant alors l’occasion de voir que toute la salle était bouche bée. On a rarement vu une violence aussi brute au cinéma.

La réalisation, ce n’est pas une surprise après Birdman, est bluffante: on se demande pour un plan/travelling sur deux comment il a pu être fait, et on a de très beaux effets (entre autres la buée, la neige ou le sang sur la caméra).

En bref c’est une véritable odyssée, histoire incroyable de survie et de vengeance, pendant 156 minutes que l’on ne voit pas filer. Honnêtement si Iñárritu n’avait pas déjà eu l’Oscar l’an dernier, je lui aurais bien donné; et pourtant j’ai adoré Spotlight. Tout le monde sait que ce sera pour George Miller de toute façon.

Quant à Leo je ne vois tout bonnement pas comment il peut ne pas l’avoir, quelles que soient ses bisbilles avec l’Académie: Redmayne l’a eu l’an dernier et les autres ne font franchement pas le poids.

4601480.jpg-r_x_600-f_jpg-q_x-xxyxx


One Comment on “The Revenant”

  1. Patator dit :

    Personnellement si je ne l’ai pas trouvé nul j’ai trouvé énormément de longueur, DiCaprio ne joue pas un rôle transcendant non plus, bien sans plus. Pour moi c’est Tom Hardy qui sort du lot dans ce film.
    J’espérais un final qui relèverait le niveau en terme d’intensité mais ça n’a pas vraiment été le cas.
    Restent de superbes images et la scene de l’ours fantastique.
    Content pour Leo et son Oscar mais plus pour sa carrière que sur ce film précisément.

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s