Les huit salopards

Un nouveau Tarantino, ça titille toujours un peu; et pourtant là, je ne sais pas si c’est le 70mm ou autre chose, mais j’avais un mauvais pressentiment. Confirmé.

La mégalomanie du réalisateur américain atteint des sommets: outre des plans interminables de paysages enneigés pour bien montrer qu’on s’est fait chier à tourner en pellicule 70mm, il va même jusqu’à utiliser sa propre voix pour narrer un intermède et afficher dans le pré-générique « Le huitième film de Quentin Tarantino« . La simple durée du film, 167 minutes (oui monsieur, presque trois heures), est un gage de cet amour propre tant le scénario ne la nécessitait pas.

De toute façon quand, face au film d’un « grand » réalisateur, le public ne réagit que lorsque Samuel L. Jackson dit des gros mots ou quand une tête explose en gros plan: il y a clairement un souci. Ce génie de Jackson, justement, à qui je dois de ne pas m’être endormi à plusieurs reprises. Quand je vous disais qu’on ne croit pas à un Tarantino

En ce qui concerne le reste du casting: Kurt Russell est impeccable et carrément badass, rien à redire; Walton Goggins joue toujours son rôle de gentil benêt hillbilly; Tim Roth est relativement bon hors de son domaine habituel, mais sous-exploité; et enfin Michael Madsen, dont il faut avouer que la filmographie est effrayante sans les films de Tarantino, a pris un sacré coup dans la gueule. A noter, un acteur mystère (plus tant que ça, il est sur la page Wikipédia du film) et inattendu joue un rôle important mais révélé seulement à la fin…

 

Je ne peux pas parler de déception car je savais que ce film ne serait pas à la hauteur de son réalisateur; ou devrais-je dire feu son réalisateur, car il ne m’a pas réellement transporté depuis Kill Bill

PS: oui, cette affiche est mille fois mieux que celle utilisée pour la promotion.

Hateful-Eight-poster


One Comment on “Les huit salopards”

  1. […] off par Woody Allen himself, à l’instar de Tarantino dans Les 8 Salopards: ça commençait mal. De toute façon depuis Whatever works…pas la folie le […]

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s