Star Wars, épisode VII: Le réveil de la force

Depuis que ce blog existe, c’est-à-dire trois ans déjà, je n’ai jamais eu de mal à éviter les spoilers. Jusqu’à aujourd’hui. Après beaucoup d’efforts, car Dieu sait que j’ai envie d’en dire des choses, je vous propose un nouveau post spoiler free.

Les soirées spéciales au cinéma (avant-premières, présence d’invités, remasterisations, etc) offrent toujours une ambiance spéciale; mais un nouveau Star Wars, je crois qu’il n’y a aucun équivalent. Outre quelques cosplays hasardeux et une proportion inédite de trentenaires boutonneux et gras du cheveu, c’est avant tout une salle de connaisseurs plus exigeants qu’il n’y paraît.

Et bien je peux vous le dire, qu’est-ce qu’elle a pu kiffer cette salle ! Tout n’est pas parfait, et je vous dirai notamment pourquoi, mais quel film ! L’action n’arrête jamais, les effets spéciaux sont parfaitement utilisés (vue à la première personne, scènes aériennes, et j’en passe), les nouveaux acteurs sont parfaitement castés (sauf un, à vous de trouver lequel), et les « gimmicks » de réalisation de la saga (notamment les zooms brusques sur les vaisseaux en plein combat, ou les transitions balayage et cercle) sont respectés.

Le plus gros défaut de ce film est la raison même pour laquelle il a vu le jour (après le pognon, cela va sans dire): c’est un film réalisé par un fan (J.J Abrams) pour les fans. Du coup il n’y a pas une scène, ni un personnage, ni un objet, ni un lieu qui ne fasse pas référence aux deux trilogies précédentes (surtout la première). C’est dans le scénario que cela gêne le plus: le fan de base, celui qui ne parle même pas le wookie, peut anticiper le déroulement de chaque scène dès qu’elle commence; plus grave, il peut d’ores et déjà anticiper ce que vont nous offrir les deux prochains opus de cette nouvelle trilogie. C’est dommage.

On ne peut qu’espérer que ce lot de références un peu lourdes n’avait d’autre but que « d’accrocher » la fan base (qui n’en avait pourtant pas besoin) avec ce premier film, pour se permettre plus de nouveauté dans les deux suivants. Espérons.

 

Quoiqu’il en soit, le réalisateur de Super 8 (bien entouré, entre autres des scénaristes de la première trilogie) offre un excellent divertissement qui va battre tous les records et dont les fans n’ont pas fini de parler.

En ce qui me concerne, je suis en plein débat intérieur pour savoir si je l’ai préféré à La menace fantôme (c’est un compliment, je l’adore) !

4792408_6_5a54_2015-10-19-9644df6-23620-irycre_2fc3ea95cb36078aadd9728153e377ea


2 commentaires on “Star Wars, épisode VII: Le réveil de la force”

  1. kloroxx dit :

    Top ce nouveau Star Wars, effectivement ça sent parfois le réchauffé à cause du fan service lié à la trilogie originale, mais à mon avis les suites seront bien différentes et apporteront pas mal de réponses aux questions que l’on se pose🙂

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s