Comment c’est loin

Le premier film d’un rappeur de 33 ans, aussi populaire soit-il, c’était un sacré pari. Et pourtant la critique et le public semblent unanimes… Le fait est que j’ai passé un très bon moment, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord le concept de la chronique de deux meilleurs potes losers, qui fait le succès de Bloqués sur Canal + (le film ayant été tourné avant), ça parle tout de suite à notre génération même quand on est un bosseur acharné (oui oui).

La réalisation à proprement parler est très efficace: malgré quelques passages où le rythme laisse à désirer, les scènes s’alternent efficacement et l’image est très propre.

Enfin, et c’est selon moi l’atout principal de ce long-métrage, la soundtrack est plus que cool: entre les morceaux originaux composés pour le film et les freestyles du duo Casseurs Flowteurs (dès la première seconde du film), on est presque dans le nouveau genre de la comédie musicale rap. Encore faut-il aimer l’écriture du normand, ce qui est heureusement mon cas.

 

Loin de parler de scènes à la Tati comme certains critiques, je dirai simplement (et l’éloge n’en est pas moindre) d’un 8 mile à la française. Oui Môsieur.

PS: on apprécie toujours un film qui se passe dans une ville de province peu vue au Cinéma, en l’occurrence Caen.

Comment c'est loin, Affiche

Comment c’est loin, Affiche



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s