Le pont des espions

Depuis Munich, Steven Spielberg n’était plus vraiment au sommet de son art (franchement, Cheval de guerre ?!). Alors quand il retrouve Tom Hanks pour un film d’espionnage inspiré d’une célèbre histoire vraie adaptée par les frères Cohen, je trépigne ! Et quand en plus les chiffres, déjà 70 millions de dollars aux États-Unis (pour un budget de 40 millions), viennent corroborer mes soupçons…

Et je n’ai pas eu tort, du moins pas complètement. C’est un film haletant, replaçant le spectateur au cœur de la guerre froide et de ses négociations dans des bureaux secrets d’Allemagne de l’est. Tom Hanks est comme toujours excellent (je le pardonne pour les deux adaptations de Dan Brown) et le peu connu Mark Rylance est tout bonnement bluffant, l’unique scène d’action (aérienne) est à couper le souffle, et certains dialogues sont d’une délectable tension dramatique.

La vie du héros (James B. Donovan) est absolument trépidante et méritait largement d’être connue dans le monde entier. Jusque là tout va bien.

Le problème, c’est que tout se gâte à la fin: on sent que pendant tout le film le réalisateur et ses coproducteurs se sont retenu (dans la mesure du possible, je vous rassure) sur les effets patriotiques et le côté « oncle Sam gentil, russe méchant ». Et puis cinq minutes avant la fin, ça part en sucette: le héros rentre chez lui et se rend compte que « wow putain, on est quand même vachement heureux aux États-Unis d’Amérique ». Je comprends un peu mieux les chiffres du marché domestique.

Cette mauvaise dernière impression mise à part, disons que ce film peut laisser présager un « retour » de ce géant de réalisateur qu’est Steven.

PS: admirez l’affiche « so Spielberg« .

21089290645_4b98138119_o



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s