Je suis à vous tout de suite

Ouverture sur la ravissante Vimala Pons, que j’ai tant aimée dans Comme un avion, et que je ne m’attendais pas à voir (encore moins nue en permanence !) dans ce que je pensais être une comédie bien grasse du type Il reste du jambon ?.

C’est bien là la première offense de ce film: c’est une arnaque. Là où la bande-annonce promettait une comédie, on découvre petit à petit que c’est en vérité un film sur le traumatisme du viol et l’islam radical en banlieue. Avouez quand même qu’il fallait le voir venir…

Mais il y a pire. Ce film, en plus de ne proposer qu’une scène drôle, est la pire suite de clichés racistes et de messages immondes que j’ai pu voir depuis fort longtemps. Toute sa puanteur peut être résumée dans le personnage de Ramzy, celui du « bon arabe ». Le gentil épicier qui ne fait payer personne, répare les machines à laver de tout le monde, et sort des répliques comme: « Moi je suis musulman mais j’ai toujours vendu du jambon et des lardons. Faut les comprendre les français, déjà qu’on est très nombreux ». Véridique.

Croyez-moi, après une réplique comme ça on se regarde dans la salle et on se demande si on a bien entendu. Alors quand je vois que la plupart des critiques médias sont positives, ne retenant que le traitement du viol ou criant au génie pour le premier long de la scénariste de Le nom des gens, je ne peux que en conclure qu’ils n’ont pas vu le film. Je vous passe les millions d’autres répliques borderline quand elles ne sont pas carrément pénalement répréhensibles, le personnage de Zinedine Soualem qui est juste affligeant, etc…

 

Selon moi ce genre de film, sûrement plein de bonnes intentions, prend non seulement le spectateur pour un débile à qui il faudrait apprendre la tolérance mais représente surtout un danger en soi. Dommage pour la belle Vimala Pons qui, je l’espère car elle livre malgré tout une magnifique performance, continuera une carrière déjà très bien lancée.

PS: seule chose à sauver, la brève mais hilarante apparition de Bruno Podalydès.

312875.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 


One Comment on “Je suis à vous tout de suite”

  1. […] et de ses problèmes est ici bienveillante sans tomber dans le cucu ou la caricature (Qui a dit Je suis à vous de tout de suite ?); aucun exemple de film ayant réussi cet exploit ne me vient à l’écriture de ces […]

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s