Jamais entre amis

L’avantage d’un film comme celui-ci, c’est qu’il ne peut pas y avoir arnaque sur la marchandise: tu sais que tu vas voir une rom com de base, sans aucune innovation scénaristique (c’est même à cela qu’on les reconnaît).

Et pourtant, on ne peut s’empêcher de passer un bon moment, de l’instant mignon à celui qui fait sourire, jusqu’à la fin bien comme il faut où tout le monde il est en couple tout le monde il est heureux.

Ce qui démarque les films dans ce genre bien particulier, c’est avant tout le casting. Justement parlons-en: Jason Sudeikis, pur produit du cultissime Saturday Night Live, assure à lui seul la quasi intégralité de la partition comique; Alison Brie, qui a ramené à ce film tous les fans de Community impatients de la voir en petite tenue, s’avère finalement assez fadasse (comprenez qu’il n’y a qu’une seule scène en sous-vêtements, intégralement présente dans la bande-annonce). Quant aux seconds rôles, ils sont monopolisés par de brillants éléments de la série Parks and Recreation (que je ne peux que vous conseiller): Adam Scott, Jason Mantzoukas (ici absolument hilarant, notamment dans les scènes pendant les credits) et même une apparition de Billy Eichner alias Craig la fofolle.

 

En bref vous aurez: un cours improbable de masturbation féminine, des bonnes vannes, et une fin imprévisible mais en fait non.

sleeping_with_other_people_ver4



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s